PCF 82 Les communistes débattent, construisent une alternative politique de gauche

France & International

Fil des billets

Le groupe GDR à l'Assemblée nationale compte quinze député-e-s

A l'Assemblée nationale, le groupe de la Gauche Démocrate et Républicaine sera pérennisé. Comme sous la précédente législature, il s’agira d’un groupe technique constitué de deux composantes autonomes : celle du Front de gauche et celle des Ultramarins. Il sera présidé par André Chassaigne.
  • La composante Front de gauche compte les dix Député-e-s suivants :

François Asensi (Seine-Saint-Denis)

Alain Bocquet (Nord)

Marie-George Buffet (Seine-Saint-Denis)

Jean-Jacques Candelier (Nord)

Patrice Carvalho (Oise)

Gaby Charroux (Bouches-du-Rhône)

André Chassaigne (Puy-de-Dôme)

Marc Dolez (Nord)

Jacqueline Fraysse (Hauts-de-Seine)

Nicolas Sansu (Cher)

  • La composante des ultramarins compte les cinq député-e-s suivants :

Huguette Bello (La Réunion)

Alfred Marie-Jeanne (Martinique)

Jean- Philippe Nilor (Martinique)

Gabriel Serville (Guyanne)

Bruno Nestor Azerot (Martinique)

 

Pierre LAURENT pcf- Adresse au président François Hollande (extrait)

 

Pierre Laurent : "Les objectifs imposés par les traités européens ne sont tenables" (Vidéo)

Le secrétaire national du PCF a estimé que le gouvernement avait "tort" de fixer le déficit à 3% du PIB en 2013 et a appelé à ce que des "mesures structurelles" du Front de gauche soient prises en compte.

Pierre Laurent s'est égalemnt élevé contre les propos "particulièrement indignes de la droite" à l'encontre du Front de gauche, se déclarant "personnellement remué" par les accusations d'antisémitisme dirigées contre eux. "Personnellement, ça me remue parce que j'ai été nourri à l'antiracisme et j'ai une grand-mère qui a été décorée de la médaille des Justes pour avoir sauvé des enfants juifs", a-t-il dit.

Lire la suite...

 

Propos de François Hollande à la télévision grecque : « la France ne doit pas jouer le jeu du chantage en Grèce » (Pierre Laurent)

Je suis étonné de la position prise par François Hollande hier à la télévision grecque. Cette mise en garde contre un vote qui conduirait certains pays à préférer « en terminer avec la présence de la Grèce dans la zone euro », à quelques jours des élections, est déplacée. Le peuple grec est souverain et il ne peut y avoir de « mais » au respect de cette souveraineté.

Cette pression est contraire à l'intérêt de la France et à la volonté affichée de réorienter la politique européenne et de renégocier le traité. Alors que les Français viennent de s'exprimer pour le changement, il convient désormais de s'appuyer sur toutes les aspirations similaires qui émergent en Europe, et très clairement en Grèce, où le peuple veut s'émanciper du diktat des marchés et en finir avec l'austérité.

La France ne doit pas appuyer le chantage de Mme Merkel et des tenants du consensus libéral. La question n'est pas la sortie de la zone euro ou non, mais sa refonte. Le vrai débat porte sur les mesures à mettre en œuvre ensemble pour sortir de la crise. Nous savons que l'austérité ne le permet pas, au contraire.

Je connais bien Syriza et Alexis Tsipras. Cette coalition est tout ce qu'il y a de responsable. Elle respecte les choix de son peuple en refusant les politiques d'austérité tout en souhaitant rester dans l'Euro, comme le veulent 70% des grecs. Elle a produit un programme économique d'investissement dans l'économie réelle et dans les services publics, qui seul peut sortir la Grèce de la spirale récessive.

La France doit épauler cette démarche en se déclarant prête au dialogue et à la coopération avec les forces de gauche en Grèce, en demandant la remise en cause du rôle et des missions actuels de la banque centrale européenne et en soutenant la proposition du Parti de la gauche européenne, de créer une banque publique européenne au service du développement social, solidaire et écologique.

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF et Président du Parti de la gauche européenne (PGE)

 

Rassembler pour assurer et garantir une politique de changement à gauche - Rapport d'Olivier Dartigolles au CN du 11 mai 2012

L'élection de François Hollande à la présidence de la République ouvre une nouvelle période politique et représente un espoir. 

A l'annonce du résultat, ce qui a été le plus fortement ressenti, c'est un soulagement, la fin d'une tension qui était devenue insupportable, après cinq années dont il ne faudra jamais oublier – pour ne pas avoir à le revivre - combien elles furent, pour notre pays et notre peuple, pour l'image de la France dans le monde, une période des plus sombres.

Lire la suite...

 

Palestine: le PCF condamne l’escalade meurtrière à Gaza

Palestine: le PCF condamne l’escalade meurtrière à Gaza

Une escalade meurtrière à Gaza se solde par 17 morts et 28 blessés du côté palestinien. En procédant à l'assassinat ciblé - que le PCF condamne - d'un responsable palestinien qualifié de radical, les autorités israéliennes en portent la responsabilité.

La politique israélienne ininterrompue de colonisation en Cisjordanie, notamment à Jérusalem, et le refus persistant de s'engager dans un processus politique de règlement par l'application des résolutions des Nations-Unies ne peut pas être vécu autrement, par le peuple palestinien, que comme une agression permanente. Il est consternant et profondément choquant qu'une telle politique - productrice de violence et de risques graves pour le Proche-Orient - puisse être systématiquement entérinée par le Quartet (Etats-Unis, Russie, Union européenne et ONU) sans que la moindre sanction soit prise contre les dirigeants israéliens et leur politique de guerre.

La France doit faire entendre une autre voix en agissant résolument pour le respect du droit international, pour la fin de l'occupation et de la colonisation. Elle doit reconnaître immédiatement l'Etat palestinien.

le 11 mars 2012
 

Pierre Laurent: les voeux à la presse!


Voeux de Pierre Laurent à la presse - 11 janvier... par CN-PCF
 

A propos... Marine Le Pen!


En 2012, on va leur faire un dessin - Marine Le... par CN-PCF
 

«Sakineh ne doit pas être exécutée » : Pierre Laurent écrit à l'ambassadeur d'Iran

Vous trouverez ci-dessous le courrier que Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF a adressé ce jour à Seyed Mehdi Miraboutalebi, ambassadeur de la République islamique d'Iran, à propos de  Sakineh Mohammadi Ashtiani, cette femme iranienne condamnée à mort dans son pays.

«Je me suis adressé à vous le 3 novembre 2010 afin de vous faire part de l'indignation suscitée par la menace de condamnation à mort qui pesait sur Madame Sakineh Mohammadi Ashtiani. Une condamnation prononcée alors même que des doutes entachaient déjà les circonstances judiciaires de cette douloureuse affaire.

J'avais souligné avec force que les autorités iraniennes doivent renoncer à cette exécution. Aujourd'hui, des informations convergentes prolongent sérieusement notre inquiétude: Madame Sakineh Mohammadi Ashtiani ne serait plus menacée de lapidation mais... de pendaison.

Je tiens à vous faire part, Monsieur l'Ambassadeur, de ma consternation devant de telles informations. Madame Sakineh Mohammadi Ashtiani ne doit pas être exécutée. Je vous demande une nouvelle fois de transmettre cette exhortation aux autorités de votre pays.

La peine de mort, quelles que soient les formes qu'elle peut prendre, est inacceptable. L'Iran se grandirait en abandonnant cette pratique inhumaine et en respectant la dignité et les droits des femmes.»

Pierre Laurent
Secrétaire national du PCF

Paris, le 29 décembre 2011.

 

Avec nos voeux les meilleurs... (Part.II)


Scène de ménage par CN-PCF
 

Avec nos voeux les meilleurs... (part I)


Je file au boulot par CN-PCF
 

L'HUMANITE: duo de fêtes... prix spécial fêtes!

Cliquez sur l'image pour accéder au bon de commande!

 

Les communistes au Sénat font voter un amendement qui prévoit une trêve hivernale pour les coupures d’énergie

Hier, dans le cadre de l’examen du projet de loi renforçant les droits, la protection et l’information des consommateurs, les sénateurs du groupe CRC ont proposé et obtenu le vote d’un amendement pour interdire les coupures d’électricité, de gaz ou de chaleur pendant la trêve hivernale.

Comme le dénonce la fondation Abbé Pierre, la précarité énergétique touche de plus en plus de familles qui renoncent à se chauffer. Ce nombre de situations dramatiques ne cesse d’augmenter et aggrave une situation déjà inacceptable. En 2009, on dénombrait déjà plus de huit millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté.

Contre l’avis du rapporteur et du gouvernement, la Sénatrice de Meurthe et Moselle, Evelyne Didier a maintenu l’amendement expliquant qu’on ne pouvait ignorer la situation de détresse de ces familles au motif, avancé par le Ministre, que les riches en profiteraient pour ne pas payer leurs factures de gaz et d’électricité.

 

Le rail public est l’avenir du ferroviaire (PCF)

mercredi 21 décembre 2011

Les Assises du ferroviaire, tenues de septembre à décembre 2011, initiées par le ministère de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement ont été présentées à tort comme un grand débat national et public alors qu’en réalité, elles n’ont rassemblé que des « experts » triés sur le volet et des économistes libéraux chantres de la dérèglementation et de l’ouverture au marché du rail français.

Lire la suite...

 

Tribune : Pierre Laurent écrit à Yves Calvi et dénonce une discrimination à l'égard du PCF

Mardi 13 décembre, France 5 diffusait un « C dans l'air » dont le thème était « le communisme 20 ans après ».

Yves Calvi recevait à cette occasion, Stéphane Courtois et Alexandre Adler sur le plateau.

Suite aux propos scandaleux tenus par certains sur le plateau, voici le courrier de Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF, envoyé ce jour à Yves Calvi.

Lire la suite...

 

Libération de Salah Hamouri : « une formidable nouvelle » Par Pierre Laurent.

Libération de Salah Hamouri : « une formidable nouvelle »

Je viens d'apprendre que le jeune franco-palestinien Salah Hamouri, privé de liberté par les autorités israéliennes depuis près de 7 ans, devrait être libéré dimanche prochain. C'est une formidable nouvelle.

Lire la suite...

 

Traité européen : le 18 brumaire de Merkel-Sarkozy (Jean-Pierre Brard - App PCF)

A la réunion du Conseil européen, les dirigeants ont voulu décider du sort de l'Europe et de ses peuples. Si le pacte intergouvernemental imposé par le duo Sarkozy-Merkel devait aboutir, cela consacrerait une nouvelle victoire  des marchés sur les peuples souverains.

Thomas Nord, député Die Linke au Bundestag et Jean-Pierre Brard, député du groupe GDR à l'Assemblée nationale, tous deux membres du groupe de travail franco-allemand sur la crise crée à l'initiative conjointe des Présidents de l'Assemblée nationale et du Bundestag, réuni aujourd'hui à Paris, dénoncent cette OPA hostile de la finance sur les démocraties.

La Sainte-Alliance de madame Merkel et de monsieur Sarkozy contre l'expression des peuples souverains est inacceptable. Le trouble obsessionnel qui consiste à vouloir, à tout prix, « rassurer les marchés » ne peut constituer l’alpha et l’oméga d’une vision politique pour l’Europe. Les sacrifices de souveraineté que ce condominium franco-allemand cherche à nous imposer sont non seulement inadmissibles, ils sont aussi anti-constitutionnels, en Allemagne comme en France.

Les décisions prises lors du sommet de Bruxelles ne vont pas résoudre la crise, elles vont l'aggraver. La question centrale qui reste posée est celle d'une autre répartition des richesses entre les salariés et la rémunération du capital.

L'austérité constitutionnalisée va plonger les peuples dans la misère. Elle risque de déboucher sur une crise sociale majeure et sur la montée d'un populisme d'extrême -droite en Europe.

Il faut remettre immédiatement les peuples au cœur des décisions politiques en leur permettant de s'exprimer par référendum sur ce déni de démocratie qui menace leur avenir.

Au moment où l’internationale de la finance prend tous les pouvoirs en Europe et installe à la tête des gouvernements grecs ou italiens son propre personnel, les députés du groupe Die Linke et ceux du Front de Gauche se prononcent pour une autre coopération franco-allemande et pour de véritables alternatives populaires à la crise en Europe.

Jean Pierre Brard

 

"L'Etat continue d'organiser le racket des agriculteurs", René Balme

Lundi 28 novembre 2011, l'Assemblée nationale a adopté la Loi relative aux certificats d'obtention végétale.

Cela signifie que l'interdiction totale de resemer des graines de leurs productions est levée pour certaines espèces végétales, à la condition que les agriculteurs s'acquittent d'une taxe, la Contribution volontaire obligatoire, s'ils utilisent des graines issues de leurs propres récoltes pour les resemer l'année suivante.

Lire la suite...

 

Compromis sur les arrêts-maladie : "Ce sont encore les salariés qui vont trinquer"

Le chef de file des députés communistes, Roland Muzeau, s'est dit mardi "très en colère" après le compromis passé entre le gouvernement et la majorité UMP sur une baisse des indemnités maladie pour les salaires au-dessus de 2 500 euros bruts.

Lire la suite...

 

Plan D'austérité Fillon II: intervention de J.P. Brard!


Plan d'austérité n°2 Jean-Pierre BRARD (29 nov... par JPBrard

- page 2 de 5 -

 
 
 

Les dessins illustratifs du programme du Front de gauche

En 2012, on va leur faire un dessin, les 9 thèmes du Programme du Front de gauche

Feuille de contacts

Feuille de contacts

Calendrier

« avril 2017
lunmarmerjeuvensamdim
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Rubriques

Blog des blogs