"Tout ça est assez ridicule. Le fait qu'on soit obligé de donner des consignes aux ministres parce qu'ils ne savent pas faire la différence entre ce qui est décent de faire et ce qui est totalement indécent, c'est invraisemblable", a-t-il poursuivi.

"Le problème n'est pas qu'ils aillent à l'étranger ou en France, c'est si on se prend des vacances, on se (les) paye", et prendre des vacances "aux frais de régimes qui laissent leur peuple dans la misère quand on est aux affaires en France c'est ça qui est parfaitement inacceptable", selon M. Laurent.

Pour lui, "tout le gouvernement est disqualifié, il faudra régler ça dans les élections", "c'est le gouvernement entier qui doit disparaître".

De plus, à côté de "l'affaire des voyages", "il y a plus important, c'est l'attitude de la France par rapport aux révolutions qui se passent actuellement en Tunisie ou en Egypte" alors qu'"on devrait être au côté des démocrates".