L’actualité nous le rappelle – et nous avons trouvé bon d’y revenir sous la forme d’une petite fable humoristique (P. 8) – : production, transformation et commercialisation des produits agricoles sont pilotées par l’aveugle loi de l’argent, insensible à toute autre considération. À l’heure de la négociation de la future Politique agricole commune, le dossier explore les voies d’une nouvelle chaîne alimentaire qui réponde enfin aux besoins de toute l’humanité.