David Pellicer, secrétaire fédéral, présentait les objectifs généraux de son parti dans le domaine agricole et donnait rapidement la parole à Xavier Compain. Ce dernier entamait son exposé par le défi alimentaire à résoudre au niveau mondial à savoir : nourrir 9 milliards d'humains parmi lesquels on dénombre 1 milliard d'affamés et 2 milliards de mal nourris.

Après avoir défini le rôle que devrait jouer la FAO dans le cadre de l'ONU, il dénonçait la spéculation sur les produits alimentaires, les marges excessives de la grande distribution et la nécessité de garantir aux paysans un revenu tenant compte des coûts de production.

La parole était ensuite donnée au public qui évoquait, entre autre, le rôle des coopératives agricoles et des Safer, les causes et les conséquences de la diminution du nombre d'agriculteurs sur le territoire.