Communiqué du Parti de Gauche du 14/05/2009



Pour une gestion publique de l’eau à Montauban
''L’eau, ressource vitale et patrimoine de l’Humanité ne doit pas être une marchandise au service d’intérêts privés mais bien au service de l’intérêt général.
Il y a de cela quelques décennies, l’eau était distribuée partout en France pour un prix modique que toutes les familles, même les plus modestes, pouvaient supporter. Rappelons qu’entre 1990 et 1995 , en France , le tarif de la fourniture d’eau a doublé ( Cour des Comptes « La gestion des services publics locaux d’eau et d’assainissement ») !!!''
Depuis une quinzaine d’années, la gestion de cet élément vital , indispensable à tous, n’a pas suscité toute l’attention nécessaire. Des élus ont choisi de déléguer la gestion de ce patrimoine public à des sociétés qui savent l’avantage financier considérable que peut leur procurer une situation de monopole de fait : il ne peut y avoir de concurrence parfaite dans la distribution de l’eau.
Devenues très puissantes, ces sociétés étalent désormais leur cynisme dans la presse …D’autre part, peu d’investissements à faire: l’essentiel est déjà réalisé donc situation confortable à rentabilité élevée….Il s’agit bien là d’un détournement d’un bien commun d’intérêt général. Des comptabilités opaques, complexes ,avec ententes et intérêts croisés de ces sociétés « fermières »,ne permettent à l’utilisateur de saisir toutes les modalités de calcul du prix du m3. On peut penser qu’est appliqué déjà, par Mme Barèges l’article 60 du TFUE…. "Les Etats Membres s’efforcent de procéder à la libéralisation des services au-delà de la mesure qui est obligatoire si leur situation économique générale et la situation du secteur intéressé le leur permettent… " lorsqu’elle dit vouloir privatiser ce secteur à Montauban.
Le Parti de Gauche, soucieux de voir s’inscrire la gestion de l’eau dans une logique de développement durable, et à prix contrôlé, appelle les montalbanais à se mobiliser contre tout projet qui serait mis en œuvre sur la commune de Montauban, pour amorcer toute privatisation de ce service. Il demande à Mme le Maire d’organiser très rapidement un référendum d’initiative locale . Le Parti de Gauche soutiendra sans réserve, toute initiative qui irait dans ce sens.
J-Claude Laparre

Communiqué du PCF du 14 mai 2009

''Madame Barèges vient d’annoncer son intention de privatiser plusieurs services municipaux (Eau, Assainissement, Ramassage des déchets ménagers, piscines). Alors que pendant la campagne municipale, elle affirmait haut et fort à qui voulait l’entendre, qu’elle ne privatiserait pas l’eau et même qu’elle baisserait le prix du mètre cube. Un fois de plus, le libéralisme refait surface et retrouve ses fervents défenseurs (Chassez le naturel, il revient au galop !). Après avoir confié la gestion des parkings et des parcmètres à une entreprise privée, voilà un ouragan de privatisations qui s’abat sur notre ville et qui laissera des traces d’une catastrophe dans le paysage des services publics de notre ville et dans le portefeuille des Montalbanais . Peut ont croire, que dans ce monde ultra libéral, qu’une entreprise privée ne fera pas un maximum de bénéfices pour les redistribuer à ses actionnaires ? Sommes nous assez fou pour croire que le prix du mètre cube va baisser ? Alors que dans les villes qui ont fait ce choix, les tarifs ont explosé. Dans de nombreuses villes, des municipalités sont revenues à une gestion municipale de l’eau afin de maîtriser et d’abaisser le prix de l’eau. Les communistes appellent l’ensemble des consommateurs à se révolter contre ces privatisations et à répondre nombreux et massivement à toutes les formes d’action qui seront mises en œuvre pour la défense d’un service public de qualité, au service de tous, dans notre ville. La politique de privatisation que met en place Madame Barèges est conforme à la politique ultra libérale Sarkozienne et à celle préconisée par le traité de Lisbonne libéralisant les services publics. Madame Barèges, au cours de sa campagne municipale, se voulait une candidate de dialogue avec les habitants pour une certaine démocratie.''

Eh bien Madame Barèges, n’ayez par peur de la démocratie, organisez un référendum.
Philippe Joyeux PCF de Montauban

Communiqué de Montauban Citoyenne du 13 mai 2009

''Montauban Citoyenne s’oppose radicalement à la privatisation des services publics de l’eau, de l’assainissement, de la collecte des ordures ménagères, des piscines que veut imposer Mme Barèges, Députée Maire de Montauban. La municipalité affirme que la privatisation est le meilleur moyen pour baisser les prix. C’est faux ! Toutes les enquêtes le confirment par exemple le prix des du mètre cube de l’eau est en moyenne 20 à 25% plus élevé en gestion privée qu’en régie municipale. Quoi de plus normal : les multinationales telles Véolia ou Suez ont pour seul objectif de faire toujours plus de profit pour leurs actionnaires. Les privatisations déjà opérées dans notre ville le confirment : le Parking Prax- Paris, l’aménagement de la ZAC de Bas-Pays devaient être financées par les entreprises privées. Elles ont déjà coûté très chers aux contribuables. Montauban Citoyenne dénonce cette politique qui s’inscrit dans un programme national et européen de libéralisation et de privatisation des services publics au nom de la « concurrence libre et non faussée ». La privatisation des services publics locaux pénalisera les montalbanais pour des décennies. Une décision aussi lourde de conséquences ne peut se faire sans consulter la population. C’est pourquoi Montauban Citoyenne agira au côté des syndicats, des forces progressistes pour refuser les privatisations, pour la défense de l’emploi public et faire signer la pétition qui exige l’organisation d’un référendum d’initiative locale.''

Marie Claude Bouyssi et Jean Marc Panfili,élus de Montauban Citoyenne

Ci-après, vous pouvez télécharger:

1° l'appel à la création d'un comité de défense: http://moissacaucoeur.elunet.fr/pub...
2° la pétition à faire signer autour de vous: http://moissacaucoeur.elunet.fr/pub...