Et pour cela quoi de plus naturel de recentrer le gouvernement autour des doctrinaires aboyeurs qui sont récompensés pour leur zèle déployé jusque là..

Avec une telle architecture, ce gouvernement non seulement va envoyer des signes pour resserrer les rangs autour des valeurs de la droite décomplexée et conservatrice pour mobiliser le cœur de son électorat notamment la frange la plus dure.

D’ailleurs s’étonne t on encore à Montauban du fonctionnement autocratique de Mme Barèges qui, depuis qu’elle est à la tête de la ville, multiplie les provocations et méprise la démocratie.

Les derniers incidents en date du Conseil municipal illustrent à merveille la façon de procéder : se retrouver entre soi, avec des conseillers municipaux aux ordres qui ne s’expriment pas et qui votent ce qu’on leur a dit de voter. On musèle l’expression de l’opposition en lui coupant le micro, en modifiant le règlement intérieur pour lui réduire le temps de parole car elle fait ,soit disant de l’obstruction en politisant tout, un comble , quand il s’agit de prendre des décisions qui auront des incidences sur le quotidien des administrés (ordures ménagères, eau, assainissement, le crématorium, la construction du golf, le réaménagement de la Roseraie….)

Il faudra s’attendre à s’employer encore pour combattre cette dérive droitière dans nos institutions et ne pas se priver d’exprimer notre mécontentement dans les urnes, lors les cantonales de 2011 dans la perspective des présidentielles et des législatives.

Sarkozy et sa clique ne seront jamais au service du social mais bien à la botte des puissants de la finance et du MEDEF avantageant les copains et les coquins. Qu’on se le dise !

Nous ne voulons pas d’une société clanique .Nous revendiquons une société juste, respectueuse des droits et des libertés, progressiste, où chacun puisse vivre décemment.

Pour cela, ils nous faut faire front pour entamer un virage à gauche en toute occasion.

Front de gauche évidemment !

nvellesabonnements.JPG